Parcours entre Chaley et Saint-Rambert-en-Bugeycarte de france

Le débit de la rivière diminue

La rivière perd de son débit et les poissons peuvent désormais se positionner durablement sur les frayères. C’est ainsi que des centaines de truites frayent simultanément sur des centaines de mètres carrés de graviers fraîchement remués par les crues.

Les quelques 10 000 géniteurs qui frayent sur la rivière sont la preuve, s’il en était une à faire valoir, que la gestion piscicole et halieutique correspondent au besoin des poissons du bassin versant.

Ces blocs sont destinés à être posés dans le fond de l’Albarine dans le futur lit prévu entre St-Rambert et Argis. Quoi de plus naturel que ces blocs entre 4 et 15 tonnes issus des éboulis et vieillis par le temps pour s’intégrer dans une rivière. Habitats et remous en perspective…

GALERIE VIDEO :

 

Galerie d’images :

Pas de commentaires pour le moment.

Laisser un commentaire