Parcours entre Chaley et Saint-Rambert-en-Bugeycarte de france

Bilan…

Bilan…

Bilan.

Très paradoxalement, 2017 aura été une année moins compliquée que sa sœur de 2016 d’un point de vue piscicole. Alors que 2016 avait été passablement arrosé jusqu’au 15 juin, pour ne pas dire noyé, l’été a été très sec et l’étiage qui s’en était suivi annonçait un contraste saisissant avec le printemps en terme de débit. D’ailleurs, les pêches électriques de la basse albarine l’avait confirmé.

P1080174

Cette année, après un étiage automnal et hivernal 2016 et un printemps 2017 peu arrosé, on aurait pu s’attendre à une année pire qu’en 2016. En fait, moins de pluie, certes, mais plus régulières, et au bon moment sur la vallée ont permis de garantir un débit tout à fait correct. La basse albarine, qui avait commencé de sécher, s’est arrêtée de s’infiltrer dans la nappe fin juillet pour ne plus bouger du tout, et ce sur une partie bien plus aval qu’à l’accoutumé. Cela fait d’ailleurs plusieurs années que nous nous sommes arrêté de pêcher si bas.

Côté reproduction, le manque de crues au moment de l’émergence des alevins de truites et d’ombres a été un facteur déterminant. Déterminant pour nous fournir cette année des milliers et des milliers d’alevins de ces deux espèces. C’est sans nul doute la première année depuis 20 ans que l’on peut se rendre compte de la quantité d’ombrets et de truitelles que la rivière peut produire. De Chaley à St-Rambert, la rivière présente des profils de 0 + exceptionnels.

P1080167Des miliers d’ombrets comme ceux-ci sont observables sur la rivière.

P1080168

Le nouveau tracé à Chaley, une eau claire qui regorge de truitelles et d’ombrets, mélangés aux cohortes des années précédentes. Si certains se posent encore des questions sur la vitesse de colonisation d’une rivière pour les espèces truites et ombres, il y a longtemps qu’on ne se la pose plus.

Évidemment, la mise en place de l’assainissement a encore été cette année prépondérant dans la sauvegarde de notre cheptel et permet d’assurer la mise en place d’une chaîne alimentaire qui garanti la survie des poissons et surtout des alevins. La taille moyenne des poissons cette année a elle aussi augmentée, surtout chez les truites. Les pêches électriques l’ont confirmé, et l’arpentage des berges durant trois mois font très facilement admettre que les poissons ont très largement profité de l’habitat et de la nourriture. Toutefois, il faut toujours être vigilant, notamment dans la surveillance des déversoirs d’orage qui ne sont pas à l’abri d’un dysfonctionnement. Ce que nous réalisons régulièrement. Concernant la maison de retraite de Tenay, rendez-vous a été pris suite à notre demande pour un passage caméra dans une partie du réseau et de la fosse décanteur. Des suintements proviennent d’un point et se jettent dans la rivière. Le passage caméra permettra d’identifier la zone à retoucher et résoudre ce petit point noir. Nous y travaillons !

Cela va se confirmer cet hiver, les géniteurs sur les frayères y seront en quantité et en qualité, c’est une certitude.

Dans le cadre de toutes les actions réalisées depuis bientôt deux décennies sur la rivière, un récapitulatif tant au niveau de la qualité de l’eau que du gain piscicole a été réalisé.

P1080178

Le premier point engage la qualité d’eau par le biais des nombreuses lectures d’invertébrés aquatiques (ibgn) réalisés sur l’Albarine. Partout la qualité d’eau s’est améliorée confirmant ce que l’on observe sur le terrain. A savoir des fonds propres et des insectes tant en quantité qu’en qualité. Ces résultats se retrouvent et se recoupent quelques soient les investigateurs ( département, agence de l’eau, et d’autres structures parallèles telles que l’IRSTEA, la DIREN…). Pêcheurs, nous sommes les premiers à s’être rendu compte de cet état de fait sur les populations d’insectes, et évidemment sur les populations de poissons qui découlent de ce bon fonctionnement de ce début de chaîne alimentaire.

Le deuxième point engage le suivi piscicole. Tout comme le point ci-dessus, les populations de poissons toutes espèces, sont en augmentation sur l’ensemble du linéaire de notre aappma. Confirmant et justifiant le potentiel de reproduction de la rivière.

m;l 004

Côté pêche, le début de saison a été favorable, si ce n’est au mois d’avril avec des débits faibles. Mai à bien rattraper la tendance jusqu’à mi-juin. Ensuite, les débits plus faibles mais toutefois réguliers ont permis une activité continue des poissons. Ceci grâce à la quantité d’insectes présents dans la rivière.

Côté travaux, la saison se terminera avec la fin des travaux à la micro-centrale de Tenay, où l’AAPPMA travaille quotidiennement avec le propriétaire et l’entreprise. La remise en état de ce petit tronçon s’effectuera fin du mois. Par ailleurs, un nettoyage de la passe à poissons de St-Rambert est prévu lui aussi dès que le débit le permettra. Le dépôt calcaire important, parfois jusqu’à 10 cm d’épaisseur dans les bacs modifie évidemment les écoulements. Dernier point, en amont de la digue de Cordaret, des habitats supplémentaires seront disposés (végétal) pour compléter le minéral de l’an passé.

P1080176

6 réponses

  1. Un seul propos me vient à l’esprit en lisant vos articles et en parcourant la rivière : bravo !

    Bravo pour le travail constaté au bord de l’eau, et la pédagogie des articles, permettant d’expliquer les actions entreprises.

    • albarine

      Merci pour vos encouragements !

  2. Encore un grand merci pour tout le travail que vous accomplisse avec toute votre équipe.
    Que cette belle rivière nous enchante encore de nombreuses années

  3. un grand bravo même pour cette gestion et ce travail au quotidien c’est une rivière fabuleuse

  4. Pourquoi ne pas candidater au Label « Rivière en bon état » : coup d’envoi de l’appel à candidature 2017 de l’AE RMC ???
    ça permettrait de mettre de la visibilité sur les actions engagées et d’embarquer les élus à vos côtés (un label donne un coup de pouce touristique)

    cf. http://www.sauvonsleau.fr/jcms/e_16986/label-riviere-en-bon-etat–coup-d-envoi-de-l-appel-a-candidature-2017#.Wb-SYtFpFPY

    • albarine

      Très bonne remarque !

Laisser un commentaire