Parcours entre Chaley et Saint-Rambert-en-Bugeycarte de france

Petit point estival…

Petit point estival…

Depuis le dernier post, l’aappma a continué à être très présente au bord de la rivière. Entre travaux, pêches électriques de sauvetage sur la basse albarine, coordination avec les autres acteurs du bassin versant, le temps passe vite !

Concernant la basse albarine, les pêches de sauvetage ont permis de remonter environ 130 kgs de truites et d’ombres sur la partie amont de la rivière. Petits et gros poissons, du moment qu’il y a de l’habitat…et de l’eau ! Car cette année, et ce depuis l’année dernière, la basse albarine s’assèche entièrement, et ce jusqu’à Torcieu, suite aux travaux d’aménagements qui ont été réalisés en amont. Du coup, les pêches de suavetage s’opère sur toute la basse albarine y compris sur Torcieu, et ce même au droit de la zone de travaux. Plusiueurs kilomètres qui n’étaient pas pêchés auparavant le sont aujourd’hui, conséquence des travaux. D’ailleurs la rivière en ce moment n’est plus qu’un tas de cailloux desséché !

Une autre pêche a eu lieu, celle du grand barrage de Tenay afin de terminer les travaux de mise en conformité de l’ouvrage et moderniser le site.

120 kgs de truites et d’ombres ont été récupérés pour une taille moyenne de 30c m, accompagnés par quelques kgs de vairons. Plus 30 kgs en aval de l’ouvrage. De jolis chiffres d’autant que le barrage a déjà été vidangé il y a deux ans.

L’aappma en a profité pour négocier avec le propriétaire et le sr3a pour installer de l’habitat dans la retenue afin d’augmenter encore ces chiffres et les tailles moyennes des poissons. Cette opération prévue a donc eu lieu cette semaine avec l’apport de 16 camions de blocs et la mise en place d’arbres récupérés sur site.

Tous cet habitat sera évidemment immergé lorsque le barrage sera de nouveau en eau…

Évidemment tout cela n’est possible que dans le cadre des relations entre l’aappma et les propriétaires des barrages qui jalonnent la rivière. Tout est discuté : passage des alluvions, passe à dévalaison, habitat, gestion des ouvrages…cette bonne entente est le fruit de nombreux échanges et de compréhension entre le monde de la pêche et l’hydroélectricité locale. C’est d’ailleurs l’aappma qui s’est chargé de la vidange de l’ouvrage.

D’autres travaux sont programmés en septembre à partir du 14. Des pêches électriques sont prévues à cette date sur St-Rambert pour ceux qui sont intéressés. Pêches de sauvetage et inventaire.

2 réponses

  1. Fob

    Bonjour
    Dur en ce moment mais quel plaisir de voir le travail accompli et tout ces poissons actifs ou non peut importe en fait existe t il une société de chasse sur le parcours? Il faudrait leurs dire que le pâté de canards est délicieux car plus ca va plus il y en a dommage que seules les truites se prennent a la mains j en connais qui mangeraient a l oeil et nous rendrais service pour une fois encore bravo pour tout cordialement

    • albarine

      Merci à vous. Il se tue régulièrement des canards sur la rivière une fois la chasse ouverte. En ce moment, on bénéficie des nichées de printemps et c’est vrai que cela fait du monde.

Laisser un commentaire